Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 17:18

Cédric Javault : Logo cousins travelDepuis 3 ans, nous nous sommes rapprochés de notre collègue Cousins (site web : cousins.travel) qui est spécialisé dans les voyages et séjours de jeunes à l’étranger, et typiquement dans les camps itinérants pour les 14-17 ans. Les principales destinations sont les Etats-Unis, le Canada, la Thaïlande, l’Australie ainsi que, plus proches de nous, l’Italie et la Grèce.

 

A propos de Cousin voyage, Telligo et cousins travel

En prenant la direction de Cousins en septembre 2008, j’ai découvert une nouvelle facette de notre métier, la complexité technique liée à la gestion de l’aérien, et tout le professionnalisme d’une équipe habituée à organiser des séjours à 8000km de Paris et à aider des équipes d’animation avec parfois douze heures de décalage horaire.

 

J’aurai certainement, dans les semaines et mois qui viennent, l’occasion de présenter sur ce blog notre organisation de permanence, nos coordinateurs locaux – actuellement en place à Miami, New-York, Bangkok et Las Vegas – mais pour aujourd’hui, j’ai choisi un autre sujet, qui est en amont des séjours :

 

Les difficultés liées à la situation politique ou sanitaire dans un pays.

JAVAULT Cedric : Carte voyages Cousins travelLa politique voyage de Cousins, et bien sûr celle de Telligo, est bien évidemment d’éviter les zones à risque. Il y a un public adulte qui est attiré par les déserts du Niger, ou d’autres régions « chaudes », mais très peu pour nous !

 

Malgré une grande prudence dans le choix des destinations, nous avons pourtant dû faire face à de nombreuses situations compliquées : grippe H1N1 au Mexique, chemises rouges en Thaïlande en 2009 puis 2010, marée noire en Floride, accident nucléaire de Fukushima, printemps arabe de ce début d’année 2011… Il se passe beaucoup de choses sur notre planète, et cela impacte évidemment l'activité de Cousins.

 

A chaque fois, la question est la même : que doit-on faire pour les séjours dans ces régions du monde ? Maintenir le programme initial ? Modifier le circuit ? Annuler le séjour ? La politique de Cousins est constante et maintenant bien rodée.

 

1°/ Il faut d’abord évaluer la situation sur place.

Il serait bien sûr très tentant d’interroger nos correspondants locaux, nos amis et connaissances personnelles sur place. Mais, ils apporteraient une vision partielle, voire partiale (l’intérêt d’un réceptif local est objectivement que nos groupes maintiennent le circuit). Nous préférons donc faire confiance au Quai d’Orsay, à son vaste réseau consulaire, et à son site « Conseils aux voyageurs ».

 

Cédric JAVAULT : Conseils aux voyageurs cousins

Ce site, remis à jour très régulièrement, donne la position des autorités françaises sur telle ou telle destination. Il y a deux mots-clés qu’il faut savoir décoder :

 

  • « Vigilance » : le Quai d’Orsay recommande la vigilance, ou une vigilance renforcée pour de très nombreuses destinations. A titre d’exemple, voici la formulation actuelle pour le Royaume-Uni : « Il est recommandé de faire preuve d’une extrême vigilance dans les transports publics et les sites touristiques les plus fréquentés. ». Pour l’Espagne, le Quai d’Orsay indique : « les voyageurs sont invités à faire preuve de la plus grande vigilance ». 

 

  • « Déconseille » : le Quai d’Orsay ne peut pas interdire aux Français de voyager, il peut juste « déconseiller ». Actuellement (jeudi 21 juillet 2011), un pays comme l’Afghanistan est « formellement déconseillé ». C’est également le cas dans l’une des provinces du Guatemala où la situation est trop instable et, fort logiquement, dans la zone située à moins de 40km de la centrale japonaise de Fukushima.

 

Notre politique est de maintenir les circuits quand les autorités appellent juste à la vigilance, mais en revanche d’éviter impérativement toute zone ou pays qui seraient déconseillés par les autorités. Comme par essence la situation peut évoluer dans le temps, le site du Quai d’Orsay est vérifié tous les mois par les chargés d’affaire responsables d’une destination.

 

2°/ Savoir prendre la décision au bon moment

Les recommandations du Quai d’Orsay évoluent dans le temps. Nous sommes donc parfois confrontés à une vraie interrogation : devons-noucs attendre un possible / probable retour à la normale (quitte à devoir modifier le circuit dans l’urgence s’il n’y a pas de retour à la normale) ou au contraire  modifier immédiatement un circuit (quitte à faire inutilement des déçus parmi les enfants qui préféraient le programme initial) ?

 

Il n’y a jamais de réponse facile à ces questions et nous apprenons un peu plus à chaque « crise ».

 

Par exemple, quand la grippe H1N1 s’est déclarée au Mexique, nous avons assez rapidement décidé d’annuler les séjours. Je ne suis pas sûr que ce fût la meilleure décision : on connaît la suite et la vive polémique en France sur les millions d’euros dépensés pour la vaccination ! D’ailleurs, à l’été 2009, 5 enfants de nos séjours – 2 Cousins travel et 3 Telligo – ont eu cette grippe H1N1 en France et en Grèce, ils n’en ont pas plus souffert que d’une grippe classique.

 

L’année suivante, le 20 avril 2010, la plateforme Deepwater Horizon explosait dans le Golfe du Mexique, au large de la Floride. Fin mai, les autorités américaines annonçaient que les Keys et le parc des Everglades – deux des hauts lieux du séjour de Cousins en Floride – pourraient être gravement touchés. Nous avons finalement décidé de sensibiliser les équipes mais de maintenir le circuit ; il semble que c’était cette fois la bonne décision.

 

3°/ Bien communiquer avec les clients

Si nous prenons la décision de changer tout ou partie d’un circuit, nous avons une obligation légale d’informer les clients et d’obtenir leur accord.

 

Fort heureusement, les comités d’entreprise clients de Cousins nous aident alors beaucoup et contribuent à expliquer aux familles les tenants et les aboutissants.

 

Nous avons bien, à chaque fois, quelques enfants qui se désinscrivent et sont remboursés, mais la grande majorité des jeunes choisit de nous faire confiance et de partir en vacances.

 

Deux anecdotes pour conclure

Cedric Javault : voyage TunisieTout début janvier 2011, il est rapidement devenu évident que notre séjour de février en Tunisie ne pourrait pas être maintenu. La révolution arabe n’était alors que tunisienne, le reste de la région étant calme. Le prestataire tunisien, qui connaît bien l’Egypte, nous a alors proposé de déplacer le séjour vers l’Egypte... où la révolution allait emporter le régime quelques semaines plus tard. Etait-ce du flair ou juste un coup de chance ? Nous avons préféré le Maroc à la Tunisie et à l’Egypte… ce qui a évité un second déplacement en urgence du séjour !

 

Drapeau Japon par cousins.travel, pour Cédric JavaultUn autre séjour a en revanche subi deux déplacements. Il était initialement prévu en avril 2010 au Japon. Oui, mais, le volcan islandais est passé par là et, tous les avions étant bloqués au sol pendant 5 jours, le séjour a dû être reporté en avril 2011 sur la même destination. Vous entrevoyez la suite ? Samedi 12 mars 2012, accident nucléaire au Japon ! Cousins s’est accroché, et nous avons trouvé une solution en urgence : les ados ont terminé à peu près de l’autre côté du globe, au Brésil !

 

 

 

Cédric Javault, 21 juillet 2011

Site web des organismes : cousins.travel et telligo.fr

Organismes de voyage Cousin (cousins travel) et Telligo

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric Javault - dans Articles de fond
commenter cet article

commentaires

Partage & Contact

  • : Le blog de Cédric Javault : le making off des colos
  • : Comment les séjours sont-ils organisés ? Quels sont les pépins que nous avons à régler... pour que les enfants ne s'en aperçoivent même pas ? Je vous invite à une petite découverte de cette face "cachée" de notre travail. Cédric Javault, président fondateur de Destination Découverte (sociétés Telligo et Cousins)
  • Contact

Tous les posts Cousin et Telligo de Cédric JAVAULT et contributions externes

Merci de votre visite ! JAVAULT Cédric.

Liens